Plan d’économies chez Renault : « Macron peut-il désespérer Flins ? »

Alors que le président de la République s’est réinventé en avocat du patriotisme économique, il devra convaincre les Français, sur le dossier Renault, que l’Etat ne finance pas la désindustrialisation avec leurs impôts, met en garde dans sa chronique Jean-Michel Bezat, journaliste au « Monde ».