Le populisme, nouvelle grammaire des leaders politiques

Jusqu’à présent, le RN en assumait seul l’héritage. Mais désormais, Mélenchon, Ruffin, Macron... ils veulent tous être portes-paroles « du peuple », chacun à sa façon. Un changement en phase avec l’évolution de la société.