France-Italie : le lent divorce

Le soutien du vice-premier ministre Luigi Di Maio, chef politique des « 5 étoiles », aux « gilets jaunes » intervient après de longs mois de tensions.