En Hongrie, Viktor Orban soigne le catholicisme identitaire

Le premier ministre cherche à tirer profit de la « rechristianisation » d’un pays encore marqué par son passé communiste. Sa « révolution conservatrice », prêchée en vue des élections européennes, se traduit par une reprise en main des écoles par les Eglises.