« S’il est difficile de boycotter Israël, il est aussi risqué d’y investir »

Total vient d’annoncer qu’il n’investirait pas dans le champ gazier Leviathan. D’autres entreprises françaises ont été confrontées aux difficultés d’investir sur le territoire israélien, souligne Jean-Michel Bezat, journaliste économique au « Monde ».